Les problèmes de dents des gros fumeurs

gros fumeursUne étude britannique vient d’établir qu’un fumeur régulier perd plus de dents qu’un non-fumeur. Le tabac est réputé pour taché les dents des gros fumeurs mais il les attaque aussi à la racine jusqu’à les détruire entièrement et engendrer leur chute.

Les gros fumeurs peuvent ainsi perdre jusqu’à 5 dents de plus que les non-fumeurs. Cette chute importante des dents chez les fumeurs est due au fait que le tabac provoque des agressions chimiques et physiques sur les gencives. Elles deviennent donc plus faibles et subissent des parodontites (maladie des gencives). Un gros fumeur risque donc chacune de ses dents chaque fois qu’il allume une cigarette. Plus il fume plus les risques de maladies bucco-dentaires sont important.

Les risques augmentent avec la quantité de cigarettes consommées

Un homme normal non-fumeur conservera plus de dents qu’un fumeur, vers 50 ans les non-fumeurs possèdent en moyenne 28 dents alors qu’un fumeur régulier n’en n’aura plus que 25 environ. Mais ce n’est pas le plus grave, le tabac peut entraîner de plus gros dégâts sur les dents et les gencives des fumeurs.

En effet, souvent les dents et les gencives ne sont pas soignées à temps, ce qui engendre une dégradation importante des dents et des gencives et impose l’extraction de la plupart d’entre pour être remplacées par un appareil dentaire.

Quels remèdes ?

gros fumeurs dentHélas, il n’existe pas de miracle pour contrer les méfaits du tabac, néanmoins il a été constaté que si un fumeur régulier cesse de fumer réduit considérablement le risque d’infections bucco-dentaires ou de parodontites. Le tabac peut aussi générer des cancers de la gorge ou de la langue, il est donc impératif de surveiller toute douleur dentaire ou de la bouche et de consulter un médecin ou un dentiste dès la première douleur prolongée sur plus de deux semaines.

La meilleure solution est encore de ne pas commencer à fumer ou de cesser de fumer pendant qu’il en est encore temps. Le tabac n’a pas des effets nocifs que dans la bouche ou la gorge, il attaque aussi les voies respiratoires et le cœur. Le corps entier profite du tabac inhaler et en subit les conséquences.